Beautiful Bridge

Lang/Baumann

Maquette du projet
Réalisation prévue en 2016

Le site de Bernex marque le passage de la ville à la campagne et ouvre sur un paysage très dégagé et verdoyant, où le regard est porté au loin.

L’intervention de Lang/Baumann sera située aux abords directs de la ligne de tramway et sera destinée tant aux usagers des transports publics qu’aux habitants de Bernex. Elle sera intégrée au projet “Parc Agro urbain Bernex Confignon” qui a fait l’objet d’un concours au début 2013. Le projet lauréat prévoit un aménagement paysager du site avec un aspect didactique sur le développement maraîcher.

Beautiful Bridge concentre plusieurs fonctions en un seul objet au dessin épuré, entre sculpture et architecture. L’œuvre prend la forme élégante et aérienne, élancée et légère, d’un pont asymétrique et cintré qui s’élève gracieusement au-dessus du champ. A la simplicité du design répond celle des matériaux : béton brut et rampes métalliques.

Pont qui enjambe un terrain au relief peu accidenté, Beautiful Bridge n’en offre pas moins de nombreux usages et appropriations possibles. Il est à la fois un belvédère et un promontoire qui permet un nouveau point de vue sur le paysage, une scène (au pied de l’une des piles) et des gradins (pouvant accueillir jusqu’à 120 personnes sur le tablier du pont) permettant à des spectacles ou des performances d’y prendre place, ou encore un espace de détente où se reposer, pique-niquer ou se retrouver. De par sa situation dans le projet du “Parc Agro urbain Bernex Confignon”, Beautiful Bridge bénéficiera d’un public varié.

Sa forme asymétrique, doublée d’un chemin en S à ses pieds, en fait un objet aux formes changeantes selon l’angle de vue, comme une sculpture abstraite délicatement déposée dans le paysage. Beautiful Bridge occupe ainsi une double fonction : de loin, une œuvre d’art abstraite qui se transforme au fur et à mesure que l’on passe à côté (en tram ou en voiture) et lorsqu’on s’en approche (à pied), un élément architectural que la population peut s’approprier et qui participe de l’identité et de la vie de quartier.

Un pont qui ne conduit pas de manière obligée d’un point à un autre, mais qui œuvre symboliquement en reliant la ville à la campagne.

Plus sur Lang/Baumann